logo BISP langIn English

5 façons d’apprendre l’anglais en s'amusant !


Mardi 21Février 2017

5 trucs pour apprendre l’anglais en s’amusant !

Apprendre l’anglais à un enfant peut constituer un obstacle. La démarche en effet peut être rébarbative. Hélas, lorsqu’on débute, il y a des passages obligatoires : l’apprentissage de la conjugaison, du vocabulaire, de la syntaxe… Ainsi, pour rendre ludique l’apprentissage d’une langue, nous pensons qu’il est nécessaire de mixer ces enseignements inévitables et éventuellement rébarbatifs avec des activités de groupes qui puissent plaire aux enfants. Découvrez nos astuces !

  • 1.Organiser des chasses aux trésors !

Les énigmes à résoudre permettent de toucher la langue, d’essayer de comprendre l’anglais. Cette technique est excellente pour réfléchir à comment dénouer les énigmes, et apprendre de nouveaux mots tout en jouant.

De plus, le gros avantage c’est que cet exercice requiert un cheminement d’esprit, une sorte de raisonnement intellectuel, nécessaire à la résolution d’énigmes : on apprendrait ainsi aux enfants à partir d’un point A pour arriver à un point B.

2. Organiser des devinettes !

Une autre technique ludique est de faire des jeux de mimes avec des mots. L’idée est de poser des questions pour découvrir l’identité d’un personnage, un nom de ville, ou un nom commun.

Cela implique de travailler à l’aide de tout un champ lexical à chaque partie et donc d’apprendre de nombreux mots par thématiques, de varier son vocabulaire sans la contrainte d’un apprentissage conventionnel.

3. Favoriser les activités en plein air !

Les activités en plein air favorisent les échanges, les interactions et améliorent la réflexion. Par exemple, au baseball, il faut réciter, une phrase dans la langue étrangère, pour terminer son parcours.

Cet exercice fait travailler la mémoire et apprend à maitriser la structure de la langue, car ces phrases sont souvent très élaborées. Ainsi, on peut stimuler la mémoire et l’intellect autour d’une activité sportive amusante et pratiquée en collectivité.

4. Chanter en anglais !

Cette méthode fait travailler les lyrics et la sonorité.

Objectif : écouter les paroles pour les restituer. Cela requiert de bien écouter la musique au préalable. C’est donc un travail de compréhension car seules les choses comprises seront énoncées. Cela permet d’apprendre du vocabulaire et d’assimiler les structures et la syntaxe de phrases énoncées en anglais.

La mélodie musicale rend agréable et ludique cet exercice d’apprentissage. C’est plus simple d’apprendre en chantant plutôt que de manière linéaire, comme on le ferait pour une poésie. Cela peut paraître évident mais quand vous écoutez une chanson à la radio ou sur votre lecteur de musique, il n’est pas toujours aisé de retranscrire des paroles au mot près. Cette technique fait donc appel à l’oreille et stimule la fonction sensorielle des enfants.

5. Cuisiner en anglais !

Pour finir, réaliser des recettes dans une langue étrangère peut être très efficace. A l’école ou à la maison, préparer des pâtisseries requiert un minimum de vocabulaire, notamment parce qu’il y a plusieurs étapes de réalisation.

Les recettes peuvent être extrêmement variées. Tout cela mis bout à bout permet un usage assez complet et varié de la langue dans un contexte d’amusement, récréatif, qui parlera davantage aux enfants plutôt que des cours sur la grammaire.

Ce côté pratique peut parfaitement s’adapter dans le cadre d’un programme plus théorique et même le soutenir, comme exercice d’application !