logo BISP langIn English

Combien y a-t-il de bilingues dans le monde ?


Jeudi 08Septembre 2016

Qui sont les bilingues aujourd’hui ?

Les bilingues ne se laissent pas étudier facilement, c’est le moins que l’on puisse dire. Ils voyagent souvent beaucoup, se dissimulent dans des pays déjà multilingues et ont la fâcheuse manie de continuer à apprendre d’autres langues, et donc de devenir trilingues, ou même quadrilingues…

Parfois, absence de pratique oblige, ils perdent même leur statut de bilingue en cours de route.

Alors que sait-on des bilingues d’aujourd’hui ?

Combien y a-t-il de bilingues dans le monde ?

Vous serez sûrement surpris d’apprendre que plus d’une personne sur deux sur notre planète est bilingue. En effet, plus de la moitié de la population du monde utilise quotidiennement ou manie parfaitement deux langues ou plus.

C’est bien certain ?

Le chiffre résulte d’un ensemble d’estimations et fait aujourd’hui consensus.

Il reste néanmoins très vague : impossible pour les chercheurs de se mettre d’accord sur un pourcentage précis. Il y a à cela de nombreuses raisons, notamment :

- Les critères du bilinguisme ne sont pas figés et restent très subjectifs. À partir de quel point considérer que l’on parle couramment une langue ? Que faire par exemple de ceux qui la parlent, mais ne l’écrivent pas ? Ou ne la lisent pas ? Faut-il parler les deux langues à la maison pour être qualifié de bilingue ?

- Tous les peuples sur Terre n’ont pas été étudiés.

- Les pays qui réalisent des recensements sur ce sujet passent par des questions qui ne sont pas les mêmes et qui dépendent de leur vision personnelle du bilinguisme. Les chiffres dont disposent les chercheurs représentent donc eux-mêmes des données hétérogènes sous l’étiquette « bilingue ».

Le schmilblick langue-dialecte

L’estimation d’une population bilingue supérieure à 50 % inclut les personnes qui pratiquent deux dialectes. Pourtant, les dialectes ne sont pas considérés par tous les linguistes comme des langues, qui ne s’entendent pas sur ce point.

Les frontières de la notion de dialecte même diffèrent d’ailleurs d’un domaine à un autre et d’un chercheur à un autre.

D’un point de vue politique, le dialecte devient langue dès qu'il obtient un statut officiel quand d’un point de vue social, dialectes et langues ne se confondent que lorsque le dialecte a obtenu un véritable statut social, à savoir lorsqu’il a par exemple engendré une tradition littéraire…

Où y a-t-il le plus de bilingues ?

Sans chiffres précis, cette question n’a pas aujourd’hui de réponse.

Toutefois à l’échelle d’un même continent, les variations sont parfois très grandes. En Europe par exemple, on constate que les petits pays comme le Luxembourg, la Suisse ou encore les Pays-Bas comptent un très grand nombre de bilingues quand les plus grands pays comme l’Espagne, la France ou l’Angleterre en comptent nettement moins.