logo BISP langIn English

L’Ecole internationale vue par les parents d’élèves


Mardi 12Décembre 2017

Inscrire son enfant dans une ecole internationale génère chez les parents beaucoup d’inquiétudes et de doutes lorsqu’il s’agit de faire sortir son enfant du système classique. Quel rythme pour mon enfant ? Ne va-t-il pas perdre ses repères ? Va-t-il réussir à assimiler deux langues en même temps ? Ne va-t-il pas perdre sa langue maternelle ? Autant de questions qui restent en suspens dans l’esprit des parents. Pour répondre à ces questions, rien de mieux que de laisser la parole aux parents d’élèves de l’école bilingue internationale de Paris.

Faire le choix de l’apprentissage de l’anglais dès le plus jeune âge

Inscrire son enfant en ecole internationale dès la maternelle ou primaire peut être impressionnant, pourtant c’est là où tout se joue, où les automatismes se créent. À l’école bilingue internationale de Paris, l’attention est portée sur les méthodes d’enseignement pour que celles-ci s’adaptent le mieux possible à votre enfant. Déborah rappelle combien « le programme était équilibré et varié » soulignant ainsi les progrès de son fils en anglais et en français. Oleg quant à lui rappelle l’importance des petits effectifs et des petites classes. Enfin, Nami évoque les progrès de son fils avec beaucoup de fierté : « Mon fils parlait couramment anglais après seulement un an alors qu’il ne parlait pas un mot de français en arrivant ». Zoia, maman d’un petit garçon, rappelle notre philosophie avec beaucoup de bienveillance et recul : « L’éveil et le développement de la curiosité se pratiquent tous les jours à BISP, que cela soit à travers des voyages virtuels dans différents pays, l’apprentissage des mathématiques et des sciences par la pratique, des classes de musique, de danse… ».

Le bien-être de l’enfant : un élément indispensable à l’apprentissage

À l’école bilingue internationale de Paris, nous n’oublions pas que les élèves sont avant tout des enfants. Pour que l’apprentissage soit total il faut ainsi s’adapter le mieux possible à leur système de penser, et ne pas oublier l’importance de leur équilibre et de leur bien-être. Un enfant épanoui est un enfant qui apprend beaucoup mieux. Zoia se souvient des retours des écoles où son fils « parle, chante et récite des poèmes en anglais », elle salue « l’épanouissement de chaque enfant, et l’apprentissage en s’amusant ». Pour elle, le plus grand bonheur était de « voir le sourire et la joie de [son] fils chaque matin sur le chemin de l’école et son entrain pour rentrer en classe ». Deux facteurs qui lui rappellent qu’elle a fait le bon choix. Lounis insiste aussi l’épanouissement de son fils : « il est heureux d’aller à l’école tous les matins ». Le pari de BISP de voir des enfants heureux venir apprendre est donc réussi.

*Propos recueillis sur Googl